UNE #ELECTION POUR UN #JUGEMENT - UKRAINE – RUSSIE

Dernière mise à jour : 9 mai




Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que les résultats de cette dernière élection présidentielle et républicaine ont été #truqués. Il est impossible que M. #Macron ait pu être réélu avec un peuple en colère à plus de 65%. Il importe peu, toutefois, de savoir quels auront été les moyens pour procéder à une telle #fraude. Ils sont illégaux, illicites et transgressifs.


J’en propose une interprétation surnaturelle, puisque ce résultat était attendu.


La leçon à tirer de cette #mascarade de démocratie se trouve dans le second Livre des Rois : #Nabuchodonosor. Dieu a comblé ce roi babylonien de puissances et de pouvoirs, non à cause de ses qualités, mais pour ses péchés. Il en a fait l’instrument du châtiment d’#Israël et du royaume de #Juda. Mais Dieu l’en aura été sévèrement condamné.


La majorité de nos chefs d’état et de gouvernement sont, aujourd’hui, les mécaniques de la #Justice divine.


Il a avec lui #Biden et la #couronne anglaise etc. Il fait partie de ceux qui sont persuadés de maîtriser les leviers de ce projet inique, alors qu’ils tiennent, en fait, les commandes du filet qu’ils ont tissé pour eux-mêmes. Ils en sont les premiers prisonniers. Ils s’y enfermeront et tous les artisans de ce complot universel ourdi contre Dieu, son Eglise et l’ensemble de l’humanité. Un enfermement ultime pour leur condamnation et le salut les fidèles et ceux qui sont entrés en résistance.


C’est la raison pour laquelle, il nous faut croire aux prophéties qui annoncent la destruction de Paris. Elle entraînera la ruine de toutes les cités qui hébergent les centres de décisions de la pieuvre.


Il n’y a plus à prier pour eux, car ils sont personnellement les ennemis de Dieu non les nôtres. C’est leur choix.

Nous, nous n’avons pas d’ennemi, nous ne pouvons en avoir. Ce n’est plus notre combat, il est hors de notre protée.

Prier pour eux, revient à prier pour la conversion des anges-démons, ce qui n’est pas permis et ce serait très dangereux pour l’intercesseur. Nous prendrions le risque d’être vu de l’#Antéchrist qui vient d’entrer dans une phase plus active de ses œuvres de ténèbres.


Ce sont-là des propos difficiles à comprendre, à admettre. Mais, c’est pourtant la seule attitude juste. Il y a un précédent dans l’Eglise. Nous sommes dans une époque qui impose de sortir de notre quant à soi en ce qui concerne notre mode de penser. Demandons à Dieu de convertir notre intelligence.


Saint #Augustin apprend que le gouverneur de Carthage a fait exécuter un couple d’amis très réputés pour leurs vertus dans toute la région. Une triste nouvelle. Elle accable le peuple. Traversant la ville pour regagner #Hippone, la foule l’acclame. Saint Augustin, le chantre de la charité, lui demande de ne pas prier pour ce gouverneur, car la faute qu’il a commise est si grave qu’elle est qualifiée de transgression. Il est vrai qu’à cette époque, la Foi, l’Espérance et la Charité étaient vécues dans une grande virilité et viridité. Le caramel mou était inconnu alors.


Depuis l’élection du Président Valéry #Giscard d’Estaing, le législateur n’a fait que multiplier les lois transgressives pour arriver au #Meshomes (loi de bioéthique) dont toute l’humanité souffre et singulièrement la #France.


#Macron est l’un des instruments qui châtient notre peuple pour sa lâcheté, sa médiocrité pathologique, se vénalité.

Le Peuple de France est entré dans la purification, et malgré les avertissements du ciel, depuis les apparitions de la Rue du Bac, la #Médaille Miraculeuse, il ne pense qu’à boire, festoyer. Certes, il y a bien des problèmes économiques, de justice sociale, mais M. Macron a promis. Nous voilà en sécurité…


La purification prend de la vitesse, et nous la supporteront selon le degré d’intimité que chacun aura avec #Jésus, #Marie et #Joseph. Le sanctuaire des trois Cœurs Sacrés doit être notre refuge.


Ne croyons pas à l’homme providentiel, désigné par nos élites. Ils en proposeront peut-être deux, mais aucun ne sera le bon. Car, celui qui est appelé à ce redressement sera désigné par le Ciel. Ceux qui auront à le comprendre en recevront la lumière dans leur cœur.


Pour ceux qui observent le déroulement politique en France, ils doivent porter leur attention sur les prochaines élections législatives…

Il serait très hasardeux pour le chef de l’Etat de s’aventurer à de nouvelles fraudes ! Il ne semble pas probable que le #Président #Macron puisse obtenir une majorité absolue. Il devra faire appel à un gouvernement d’union national voir de salut public.

Nous connaîtrons le retour à une #chienlits qui pourrait bien réaliser la prophétie noire du #Général De #Gaule : Après moi le déluge… A moins que ce futur gouvernement n’en vienne à confisquer l’article seize de la Constitution ? La grande tentation…


Nous nous fixerons au plus prés de Marie, de Jean et des saintes femmes au pied de la Croix. Le regard sur la #Croix #Glorieuse, descendant dans le Tombeau de la Résurrection.


#UKRAINE#RUSSIE


Ce conflit n’est pas une simple bataille médiatique, mais l’exercice le plus abouti de la manipulation de l’information avec son corollaire, une subtile caisse de résonance du mensonge. C’est grandiose !


Il très étonnant que la plupart des réfugiés ukrainiens soient issus des classes plutôt aisées. Ils infirment les informations officielles. La #Russie n’a commis et ne commettra jamais de crimes contre l’humanité ni crimes de guerre. Que des soldats échappent, de-ci – de-là, à la discipline cela reste possible, mais à en faire une généralité, c’est commettre un mensonge.


A-t-on jamais cru que Moscou serait sans broncher au vu des projets génocidaires des ukrainiens nazis ? Une nation qui a perdu 26 600 000 de ses citoyens dont 12 000 000 de soldats et 14 600 000 civiles à cause d’une #Allemagne #nazie. Comment pourrait-elle accepter à ses frontière la présence active et criminelle de troupes totalement nazies[1] ?


Si d’aventure, l’irresponsable M. Macron va jusqu’à la guerre frontale avec la Russie, il expérimentera ce qu’est un fléau de Dieu. Car, la Russie ne s’en prendra guère aux peuples, mais à tous les systèmes politiques et administratifs corrompus qui les gouvernent. Une bénédiction.


Aucun peuple ne veut la guerre. Mais il ne suffit pas de le dire pour vouloir une paix juste, honorable…


P. C. AUBRIT St POL

[1] Information provenant de personnalité US du Congrès.

147 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout