POLOGNE : PEUPLE COURAGE & LE BULLETIN: LE VEILLEUR N° 0

Mis à jour : nov. 2


SAINT JOSEPH


POLOGNE : PEUPLE COURAGE

Le président de la République de Pologne, Andrzej Duda, a été réélu sur un programme dans lequel il s’engageait à interdire l’avortement. Il a respecté son engagement tout en faisant preuve de réalisme et de compassion.

Le 22 octobre dernier, le Tribunal constitutionnel décide que l’IVG pour cause de malformation du fœtus est contraire à la Constitution. La déclaration d’inconstitutionnalité de l’IVG est votée par 11 voix pour et 2 voix contre : «Par cette décision, il est confirmé que le concept de « vie qui ne vaut pas la peine d'être vécue » est en contradiction flagrante avec le principe d'un État démocratique régi par le droit. La vie de chaque être humain, de la conception à la mort naturelle, a la même valeur pour Dieu et devrait être protégée de la même manière par l'État», a déclaré jeudi 22 octobre le président de la Conférence épiscopale polonaise (Cep), Mgr Stanisław Gadecki ; il a fait remarquer que « toute personne de bonne conscience se rend compte de la barbarie sans précédent que représente le fait de refuser à une personne le droit à la vie, notamment en raison de ses maladies.»[…] saint Jean-Paul II, qui disait qu'«une démocratie et la bonté d'une société »1.

Ce jour-là, on fait mémoire de saint Jean-Paul II qui, parlant sur l’IVG, désignait ce crime de l’innocent de : « Génocide et culture de mort ».

L’épiscopat polonais sur ce problème dramatique s’est toujours montré clair, et n’a pas dérogé ni à la mission prophétique de l’Église ni à la royauté de leur sacerdoce. La nation polonaise témoigne de sa foi ce qui la rend grande du point de vue surnaturel.

L’ensemble des élus de la Pologne a retrouvé sa légitimité, ce que les élus de France n’ont plus depuis le vote de la Loi Veil.

Le courage politique dont a fait preuve Andrzej Duda est une étincelle qui pourrait embraser d’autres Etats de l’Union européenne.

De Bruxelles le Commissaire aux droits a fait savoir qu’une telle disposition est attentatoire aux libertés. La liberté de vivre, de donner la vie n’est-elle pas prioritaire sur toutes les autres libertés ? M’est avis que si les ânes étaient interrogés leur réponse serait redoutable.

Mais le plus accablant fut le silence de notre épiscopat français. J’ai honte. Ils sont dans la droite ligne de l’attitude de leurs prédécesseurs lors du vote de loi Veil, que la majorité d’entre eux appelaient de leur vœu. Nous regrettons que notre hiérarchie nationale ne sache plus être à la hauteur des évènements qui requièrent son intelligence prophétique et sa source royale ; c’est la même défaillance qu’au tout début de la pandémie du Covid-19. Mais sont-ils encore de l’Église ?


Le catholique fidèle, qui tiens ferme la Doctrine est orphelin d’une paternité pastorale. Certes, nous sommes entrés dans le tombeau du Christ. Nous sommes passés au Vendredi Saint. Les évènements tragiques de l’enseignant décapité, de nos trois martyrs de Nice et autres victimes, leurs parents doivent se contenter d’un vade-mecum d’une rare banalité qui n’aide en rien ni les catholiques, ni les musulmans non fondamentalistes et intégristes. C’est du Saint Siège que le fidèle laïc attend qu’une porte s’ouvre, elle le sera d’ici peu, il aura toute latitude pour assumer la plénitude de son baptême, son sacerdoce royal, la hiérarchie devra alors se soumettre ou se retirer.

A nous fidèles catholiques, il nous appartient de faire passer avant tout l’obéissance d’amour à Dieu plutôt qu’une servilité de convenance à des hommes.

La raison doit surmonter l’émotion aussi juste soit-elle. Nous devons tendre la main à nos frères musulmans qui sont dans le désarroi et qu’il faut rattacher à notre amour de charité en nous basant sur la Loi naturelle et notre foi en Dieu, car au-delà des raideurs religieuses, nous comprenons bien qu’il a des manipulations qui relèvent de l’état profond, profondeurs des ténèbres. Il est évident que l’absolutisme d’une liberté d’expression qui ne se soucie en rien du respect des convictions les plus intimes est une inversion morale, toute personne dans ses convictions profondes mérite le respect de celles-ci. Il est dans la nature de l’homme juste de s’interroger sur la notion de liberté qui, ici est confondue avec des champs de liberté, alors qu’il ne s’agit que d’une autonomie première marche pour être rejoint par la liberté de Dieu. Un peuple, une nation qui refuse son examen de conscience scie l’arbre qui le nourrit de ses fruits.

Pierre Charles Aubrit St Pol

++++++++++++++++

LE BULLETIN : « LE VEILLEUR N°0 »

Nous vous avons annoncé l’édition de notre bulletin, il sera disponible la semaine prochaine pour 20 €, ce montant couvre les frais d’impression, le port, et les frais divers.

Extraits de notre éditorial :


« Nous vous proposons un support papier vous aidant à vous réapproprier la maîtrise du savoir, du temps et de l’espace sans que l’on vous impose un mode de penser. Nous revenons aux principes de base de l’écrit journalistique : vous permettre de forger votre propre jugement sans manipulation sémantique ni idéologique. […] Nous souhaitons vous faire partager notre passion pour la recherche de la vérité, la servir. Elle devrait être première dans l’ordre des priorités pour un catholique, un croyant, un juste.[…] Soutenez notre travail qui...est une petite forteresse de liberté de penser et d’expression. »

Adressez votre commande soit à l’adresse courriel : surleroc66@gmail.com, vous pouvez régler par virement bancaire :

CRÉDIT AGRICOLE SUD MÉDITERRANÉE

IBAN : FR76 1710 6000 2105 8567 9500 181

Vous pouvez nous l’adresser en joignant votre chèque à l’ordre de Alliance Chrétienne ( votre don est défiscalisé) à l’adresse suivante :

Association Alliance Chrétienne

Pierre Aubrit

18, Avenue Louis Torcatis

66000 Perpignan

_______________________________________________________________

1- Citations tirées de Vatican News 24/10/20

109 vues