top of page

LETTRE AU VÉNÉRABLE PAPE PIE XII de MARIA VALORTA




Son contenu rejoint jusqu'au vocabulaire les reproches que Jésus fait de la situation intérieure de l'Eglise à Vassula (cliquer sur VASSULA) durant les années 1987 et 88.


Je ne saurai trop insister sur l'urgence de se procurer le livre de Vassula "LA VRAIE VIE EN DIEU", le livre complet aux Éditions du Parvis. Il s'agit d'une véritable nourriture surnaturelle qui aide à mieux comprendre la crise nécessaire que traverse l’Église et toute l'humanité. Il ouvre des lumières de compréhension quant aux évènements de la période du purification. Cette période qui a commencé est une grâce pour les fidèles, une ultime miséricorde ; c'est une grande espérance. On arguera que les Saintes Écritures suffisent avec la Doctrine, laissez-moi vous renvoyer aux paroles du Pape François.

La Vérité n'est rien sans l'amour, mais l'amour ne peut se confondre avec les affects, la mauvaises et pernicieuse émotivité, la compassion en vente au Bazar de la Charité...







189 vues7 commentaires

7 comentários


captain auvergne
captain auvergne
29 de mai. de 2020

Cette conversation est stérile. Les gens font ce qu'il peuvent avec la grâce. Contente-toi de te réjouir que des personnes reviennent à une vie de prière grâce à des écrits pieux, ou des films, ou des médias. Et oui, je te l'affirme en toute amitié, ta façon de créer une sorte de polémique sur la vie de la grâce alors qu'on devrait juste louer Dieu de nous avoir parlé par Maria Valtorta, n'est pas constructive d'une part, et moralisatrice au mauvais sens du terme d'autre part. A te lire, on n'a pas envie d'aller plus avant dans une démarche de découverte. On se dit juste "Ah! cette lecture est assortie de conditions dont je suis incapable et indigne. Il y…

Curtir

Pierre Aubrit
Pierre Aubrit
29 de mai. de 2020

Je ne suis pas moraliste. Mais se laisser toucher par la grâce c'est bien encore faut-il collaborer avec elle pour avancer vers Jésus. Je ne vois pas ce qu'il y a de moraliste.

Curtir

captain auvergne
captain auvergne
29 de mai. de 2020

Moralises-tu ainsi tous les commentateurs de tes posts? Ton propos manque singulièrement de logique et de sagesse. Lire Valtorta et apprécier cette lecture, c'est déjà se laisser toucher par la grâce. De même pour n'importe quelle vie de saint bien rendue ou pour les Saintes Ecritures. Sinon, on ne lit tout simplement pas ces textes.

Ou alors, tu glisses un sous-entendu inspiré par mes divergences de vue avec le pP...?

Curtir

Pierre Aubrit
Pierre Aubrit
28 de mai. de 2020

Lire les révélations privées c'est bien, mais il faut mettre en pratique les enseignements qu'on en retire en coordination avec les grâces sanctifiantes qui nous permettent de nous approcher de Jésus. Il faut donc avoir l'intention et la résolution de coopérer avec ces grâces.

Curtir

captain auvergne
captain auvergne
28 de mai. de 2020

Pierre, je ne comprends pas le sens de ta réponse. Quel rapport avec le sujet, à savoir Maria Valtorta, et "oui, à la condition de coopérer avec la grâce sanctifiante..." Vraiment, je ne saisis pas ce que tu as voulu dire.

Curtir
bottom of page