CES HEROS, LES GARDIENS DE L'HUMANITE Pierre Charles Aubrit Saint Pol



Il y a quelques jours, le professeur Montagnier nous encourageait à continuer la résistance contre la dictature sanitaire. Il nous disait que nous étions des gardiens de l’humanité, ces héros. Il avait raison. Nous sommes des héros et nous continuerons de résister pour la sauvegarde des racines profondes de l’humanité, pour la préservation des générations nouvelles dans leur cause instrumentale la plus radicale, absolue, la plus sacrée : le génome et l’embryon.


C’est en 1983 que le professeur Montagnier découvre le virus du VIH, avec la collaboration de Françoise Barré-Sinoussi et en 2008, il reçoit le prix Nobel de médecine qu’il partage avec Barré-Sinoussi et Harald zur Hausen pour ses travaux sur le papillomavirus.


Pour des raisons d’intérêts privés, économiques et d’ego, l’Etat français et les USA empêcheront qu’il reçoive le prix Nobel, mais pour d’autres raisons, ils veilleront à ce qu’il le reçoive en le partageant avec un autre chercheur sans lien avec le VIH pour le maintenir dans une certaine réserve et loin des médias.

Mais Luc Montagnier est un authentique esprit universitaire, un homme soucieux de vérité, il sait que le VIH est d’origine humaine, élaboré dans des laboratoires militaires de la CIA, il faut le faire taire.


Dès 2000, il s’intéresse à d’autres matières. Il soutient les travaux de Jacques Benveniste sur la mémoire de l’eau, il a raison, comme je l’ai démontré dans mes articles ; il soutient la théorie de la déportation de l’ADN, là aussi il a raison, puisqu’il a été identifié des cellules dites migratrices désignées aussi par cellules staminales, il faut savoir que toute cellule est porteuse de notre ADN donc l’ADN peut être déporté du fait que notre corps est composé majoritairement d’eau qui est un excellent transmetteur.


Les positions du professeur Montagnier ont été combattues non par des arguments scientifiques, mais pour des intérêts économiques, idéologiques et judiciaires, car la théorie de la mémoire de l’eau pourrait plonger bien des laboratoires pharmaceutiques dans des embarras judiciaires.


Aujourd’hui, les enjeux de notre combat, de notre résistance sont bien plus graves. Les pouvoirs mondialistes, la kabbale, ont pour projet de créer une sous-humanité. En intervenant sur l’ADN, mais également sur le génome qui contient la Memoria dei ou mémoire ontologique, ils poursuivent l’objectif dément de renverser le paradigme divin, produire des humanoïdes soumis à leur volonté pervertie, ils produiront des esclavages nouvelle génération avec un transhumanisme pour lequel il faut modifier la conscience morale et donc les fondements pratiques et ontologiques de la liberté : ces esclaves seront tantôt des chiens de guerres, des serviteurs domestiques ou sexuels, voilà vers quoi veulent arriver les mondialistes, la kabbale.


Les pseudos vaccins, que nous nommons injections, contiennent des nanoparticules technologiques qui, pour être reliés à des globules rouges et d’autres cellules ont besoin de neuroectodermiques extraites de fœtus humains vivants qui seront immédiatement avortés.


Ces nanoparticules technologiques vont s’étendre à tout l’organisme et leur programmation activée par l’action de la 5G et d’autres moyens. La kabbale, les mondialistes modifieront le caractère humain générique et génétique.


Ces injections composées de séquences virales infectieuses sont aussi programmées pour écourter la vie, soit en provocant des maladies foudroyantes, des cancers irréversibles, soit en affaissant durablement les défenses immunitaires, car l’un des objectifs de la kabbale est toujours de réduire la population du globe de peur de devoir partager les richesses, de partager les pouvoirs.

Nous sommes en présence d’une organisation criminelle universelle qui est en guerre contre tous les peuples, toutes les nations au profit d’une élite qui se structure selon la pyramide de Babel et le schéma de la cloche des places boursières.


Oui, c’est bien la Troisième guerre Mondiale qui a commencé et contre laquelle nous devons résister. Croyez-le mes amis, nous avons la victoire avec nous, car nous voulons la vérité, la justice, la liberté, le respect de la création et nous conservons cette bienveillance. Oui, mes amis nous sommes déjà victorieux, car notre victoire est dans le Bien Souverain qui est Dieu.

187 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout