LA CHRONIQUE de PIERRE N° 168 - UN #VIRUS ACCUSATEUR


Une probable manipulation - pas un accident !



TEXTE INTÉGRAL :


Le gouvernement de la #Chine Populaire a dissimulé des informations quant à la date du début de l’épidémie. Toute dictature a la tentation de taire la vérité et trouve légitime de mentir au prétexte que le parti a raison et qu’il ne peut donner le moindre signe de faiblesse. Nous l’avons appris à nos dépens pour le drame de #Tchernobyl, dont le sens littéral en ukrainien veut dire #absinthe, il est le deuxième fléau de l’#Apocalypse de saint Jean, au ch.8, v.11, la coupe de l’amertume ; au cœur du triomphe technologique de l’homme, cette catastrophe a blessé l’#orgueil #scientifique, il en a retiré toute satisfaction. Mais la coupe d’absinthe annonce d’autres fléaux comme celle du covid-19. Le premier fléau fut le feu du Ciel jeté sur la terre ch.8, v. 4-5 : on peut y voir les bombardements de la #Seconde guerre #Mondiale avec les deux explosions atomiques, la multiplication des armes de destruction massive qui sont à venir dans leur exploitation, entraînant un effondrement #métaphysique.

L’attitude de Pékin s’appuie sur le nationalisme et racialisme propre à la culture chinoise et au communisme ; ce qui explique leur mépris pour ce qui n’est pas chinois. Les propos récents du Président de la Chine Populaire, #Xi #Jinping, quant à son intention de modifier le contenu de la #Bible, auront certainement aggravé la #pandémie dans son peuple. Une intention #transgressive envers Dieu et la Révélation peut avoir une réponse de justice immédiate.

Concernant cette épidémie, le gouvernement chinois se rend coupable de non-assistance à personne en danger, ce qui remet en cause la présence de la Chine Populaire au #Conseil de #Sécurité de l’#ONU ; le Général #De Gaulle fut le premier des chefs des Etats démocratiques à reconnaître le gouvernement de la Chine maoïste, ce qui lui permit d’entrer au Conseil de Sécurité, sur ce point, il aura manqué de bon sens politique. Ce régime ne remplit pas les conditions de base pour ce siège. Il eut été plus opportun de le proposer à la principauté d’#Andorre, les #ânes en auraient été honorés.

Le professeur Montagnier :

Le professeur Luc #Montagnier, prix Nobel de physiologie ou médecine en 2008 pour la découverte du virus VIH, dans un entretien accordé #C NEWS ce 17 avril, révèle que le #covid-19 est un montage à partir d’un virus propre à la chauve-souris dans lequel ont été introduites des séquences du #VIH, du paludisme et d’autres virus dont peut-être le staphylocoque doré. Il poursuit avec bienveillance en disant qu’il s’agirait d’un accident dans le protocole de précautions pour ce genre de recherche dans ce type de laboratoire.

-1 On peut douter qu’il puisse y avoir eu une erreur de manipulation dans la chaîne de sécurité. Le laboratoire de #type #T4 est d’une sûreté maximale, et la nature des recherches sur un virus ne peuvent s’entreprendre que dans ce contexte de haute sécurité. La possibilité d’un tel accident est de 1 pour un million. Il est donc légitime de ne pas écarter une démarche volontaire, un acte terroriste, qui a très bien pu être posé à l’insu du gouvernement de Pékin pour des raisons multiples ; il pourrait s’agir d’un ordre donné par un Etat ou un pouvoir occulte extérieur à la Chine Populaire. Mais on ne peut oublier qu’au moment où la pandémie éclate, la Chine et les #USA sont en pleine guerre économique ni que Pékin soutient le régime iranien, détesté par l’#Arabie #Saoudite et l’#État d’#Israël. Dès le début de l’annonce de cette épidémie, la Chine a dit soupçonner une intervention extérieure. Ma raison me fait dire que sur ce point Pékin pourrait ne pas avoir tort. Et selon le média #Réseau #International du 20 avril, il est possible qu’un entrelacement d’influences occultes dans lequel on retrouve le nom de Mr #Soros, la fondation #Bill Gates, le docteur #Fauci et la société #Sanofi-Pasteur soient les donneurs d’ordre. Il est aussi question d’une subvention de 3 millions 700 000 dollars de la présidence #Obama à ce même laboratoire de #Wuhan.

-2 Nous savons que la Chine a caché la date de départ de la pandémie qui aurait débuté fin novembre 2019. Cette dissimulation peut avoir 5 causes :

a- La lenteur d’une administration singulièrement lourde et la peur du pouvoir central.

b- Une décision du pouvoir central par réflexe de prestige comme pour Tchernobyl sous l’#URSS.

c- Une ignorance de l’attentat sur laquelle s’ajoute la difficulté de poser un bon diagnostique, puisque les symptômes en leur début sont ceux d’une grippe classique.

d- Il s’agit bien d’un acte décidé par Pékin, mais qui aurait dû démarrer à l’extérieur ou que l’on pensait pouvoir contrôler, dans cette intention et pour brouiller les pistes de responsabilités, il aura été décidé que le premier foyer infectieux serait à l’intérieur du pays, soit #Wuhan.

e- Enfin, il est possible que l’on ait utilisé l’un des aspects techniques de la 5G ou que celle-ci soit la cause incontrôlée de l’accroissement de la puissance du virus puisqu’il semble que le réseau #5G ait été complètement installé dans la ville Wuhan avant qu’elle ne devienne l’épicentre de l’épidémie. Au sujet de la 5G des voix autorisées ont mis en garde contre cette technologie qui intervient sur la structure de l’#ADN et cellulaire, il s’agit de l’association Action Judiciaire Contre la #5G.

Il est évident qu’il faudra répondre à toutes ces interrogations. La Chine devra montrer sa bonne foi en acceptant une commission d’enquête internationale et réellement indépendante. Dans le cas d’un refus, elle perdrait toute crédibilité, et prendrait le risque d’un nouvel embargo, d’un isolement diplomatique, ce qui aggraverait la crise économique déjà sévère aujourd’hui.

Quant au nombre de victimes, selon les informations en provenance des USA, il se monterait à #25.000.000, puisqu’il correspond à celui des #désabonnements #téléphoniques observés en Chine pour la période de la pandémie. De sources religieuses, aux frontières de la chine, il est fait état de malades ayant été fusillés dans les rues faute de pouvoir les soigner, ce qui expliquerait les explosions racistes envers les #Africains à qui on voulait interdire l’accès aux soins et dont on exigeait l’expulsion.

Les opposants au professeur Montagnier :

Les opposants au Professeur Montagnier ne sont pas convaincants dont la récente intervention du chercheur, Mme #Asma #Hechakra de nationalité algérienne, qui a accordé un entretien au journal Soir d’Alger à Mr #Trarek #Hafid et qu’a repris #Sputnik ce 21 avril. Les arguments de cette scientifique sont très légers puisqu’il est possible aujourd’hui de séquencer les #ADN de tout vivant qu’il s’agisse de végétaux, d’animaux ou d’humains et bien entendu des virus. Madame Hechakra n’oppose aucun argument convainquant. Il s’agit quant aux autres détracteurs de quelques frères maçons à qui on aura demandé un renvoi d’ascenseur. La presse le prouve indirectement, on peut lire : #Francetvinfo « une dérive pathétique » pour le professeur #Gentilini, qui approuva la loi de bioéthique ; le #Figaro-Santé, parle de lent naufrage scientifique ; le Point s’interroge « Mais qu’arrive-t-il au Professeur #Montagnier ? ; #20minutes : Non, le coronavirus n’a pas été créé à partir du VIH – problème ce n’est pas ce qu’a dit Montagnier. On peut citer #Science et #Avenir, La #Croix. On observera qu’il ne lui est opposé aucune démonstration scientifique, mais simplement des généralités ayant pour but de le décrédibiliser. Le Professeur Montagnier dit la vérité.

En France, notre gouvernement exerce une oppression sur la liberté de l’information, le fondateur de #strapol.com peut en témoigner, il a dû se réfugier en Russie. La complicité stratégique de certains grands médias et réseaux internets, dont les actionnaires sont des groupes financiers ou chefs d’entreprise comme Mr #Xavier #Niel, exercent une sorte de diktat sur les politiques ; ils imposent leur candidat qui, une foi élu, n’a pas d’autre choix que de mettre l’État et ses administrations à leur service et qu’importe si les intérêts des premiers sont contraires à ceux du peuple.

La mise à nu d’une vérité scientifique de cette nature engage la crédibilité du Professeur, je doute fort, étant donné sa rigueur intellectuelle, qu’il ait pu avancer de telles observations sans une rigoureuse vérification. Ce n’est pas un politique, c’est un esprit scientifique et libre, il n’est pas du genre à se laisser manipuler. Mais ce que nous savons aussi de lui, c’est que dans son entretien, il a rappelé la nécessité de respecter les lois de création, et qu’il ne fallait pas jouer à l’apprenti sorcier avec la nature. Cette prise de position d’ordre moral et philosophique fait peur à nos décideurs. Ils craignent qu’elle n’alerte la conscience du peuple au sujet des manipulations génétiques comme nos interventions sur le génome humain, le clonage reproductif humain ainsi que les chimères ; mais sa prise de position induit indirectement la remise en question de la #Loi de #Bioéthique. Les décideurs de l’état profond, ne souhaitent pas que le peuple demande des comptes sur ces points et ne finisse par retarder voir empêcher de poursuivre les recherches appliquées dans les domaines de la vie, de la biotechnologie et le transhumanisme. Les médias dociles, sans honneur ni liberté se précipitent pour brouiller le message du Professeur #Montagnier. N’ont-ils pas le monopole du mensonge et de la manipulation ? Ne sont-ils pas ce que représente la bête de la mer ?

Le lecteur ou l’auditeur comprend que l’aspect moral n’est pas le souci de nos dirigeants. Mais que les Professeurs Luc Montagnier et Joyeux, par leur position et déclarations, remettent en cause des enjeux financiers considérables et aussi philosophiques. Car au-delà des énormes bénéfices, ils importent aux investisseurs de tout faire pour prouver que l’homme peut se passer de Dieu, qu’il est lui-même créateur de la vie. Ils veulent séparer la #Création de son #Créateur en inventant d’autres paradigmes, et pour y parvenir, ils doivent agir sur les noyaux des champs morphogenèses qui sont des espaces singuliers d’ondes électriques sur lesquels s’appuieraient la pensée en acte et le facere ou le faire, d’où les recherches sur les principes de la vie et sur l’énergie de l’atome. Il n’y aurait rien d’étonnant qu’après cette pandémie, nous nous trouvions confrontés à une nouvelle épreuve provenant cette fois de l’énergie atomique.

Si les peuples prenaient la mesure des transgressions majeures et de leurs conséquences, et à quel point ils ont été joués, toutes les institutions voleraient en éclats en une semaine ? Nous sommes aux portes de l’Apocalypse, d’autres maladies graves sont à venir à cause de leur désir d’orgueil et de l’indifférence tranquille des peuples.

Les professeurs Luc #Montagnier et #Joyeux sont craints pour leurs prises de positions au sujet des vaccins. Ils ont connaissance que ceux-ci s’élaborent sur les bases de manipulations génétiques, comme le prouve le covid-19 qu’on fait passer pour une recherche de vaccin. Certains d’entre eux ont des effets inconnus dans le temps, car ceux qui les conçoivent veulent surtout une rentabilité rapide, ils doivent des comptes à leurs actionnaires.

Le vaccin peut être, et sans doute l’est-il déjà une arme stratégique d’abord pour le maintient de l’ordre public ; sait-on que la dernière campagne antivariolique faite en Afrique correspond à la géographie des foyers primaires de l’infection du VIH ? On ne peut ignorer les avancées technologiques dont les nanotechnologiques. Les nanoparticules peuvent être introduits dans la composition d’un vaccin ou tout autre médicament y compris certains compléments alimentaires associés aux régimes minceurs. Ces nanoparticules pourraient infléchir notre volonté, notre conscience morale, notre comportement affectif, sexuel, puisque ce sont de minis ordinateurs, des minis puces. Ce n’est pas un sujet de science-fiction, en 2018 des sénateurs en ont débattu, ils ont organisé des colloques. Il s’agit bien d’une réalité scientifique. Ces avancées génétiques et biogénétiques sont annoncées dans des révélations et se trouvent dans l’Apocalypse ; il s’agit de la marque de la bête de la mer chapitre 11.

Nous avons appris que #Bill Gates propose d’empêcher de sortir du confinement ceux qui refuseraient de se faire vacciner. Cet homme n’a aucune légitimité à tenir de tels propos, et sa fortune lui impose un profil bas. Certes à n’en pas douter, il fait partie des pouvoirs profonds, obscurs, et bien qu’il y reste et qu’il se taise.

Mais il est peu probable de trouver un vaccin, le coronavirus-19 mute plus de 40 fois selon les sources officielles scientifiques, il n’a aucune stabilité, ce qui rend l’élaboration rapide d’un vaccin aussi raisonnable que celui contre le VIH. Il faut des années de recherches et d’applications avant de vacciner, on a vu ce qu’il en est résulté du vaccin contre l’#hépatite B, qui fut imposé sans raison véritable et dont les effets secondaires pour beaucoup sont irréversibles. Il fallait rentabiliser les investissements. Un vaccin rapporte financièrement beaucoup, mais mieux vaut porter son effort sur un sérum et avoir une vraie politique de prévention sanitaire. Rappelons-nous, nous avons tous était vaccinés contre le tétanos, et pourtant dès que nous sommes blessés, on nous fait une injection de sérum antitétanique ; le vaccin antituberculeux a provoqué chez beaucoup des primo-infections dont votre serviteur, et aujourd’hui nous savons que ce vaccin n’a jamais marché vraiment, et que les pandémies de tuberculose sont toujours liées aux conditions sanitaires, au niveau de vie et que le VIH l’a relancé puisqu’il s’attaque aux défenses naturelles de l’organisme. Le cocktail rougeole, coqueluche, varicelle n’est en rien utile, il est même contre productif puisque bien soignées, ces maladies enfantines permettent au corps de fabriquer des anticorps et de multiplier les défenses naturelles en les renforçants, certes il faut porter de l’attention à l’enfant, c’est moins brillant que de travailler à l’extérieur pour son indépendance. En l’état des connaissances biogénétiques, il est prudent de se garder de toute vaccination et on ne peut imposer celle-ci à ceux qui s’y refusent. Mr Bill Gates taisez-vous.

Les informations scientifiques, la mise en relief des responsabilités chinoises et la nécessité d’une enquête sanitaire et stratégique ne doivent pas nous divertir des vérités exposées par Média-parte sur les incuries de ce gouvernement à faire face à cette pandémie depuis le début, et ce que cela suppose de corruption, d’intérêts privés opposés au #Bien #Commun et d’une absence abyssale quant à l’intelligence et la bienveillance de nos dirigeants envers le peuple. Je le répète, nous ne sommes pas en état de guerre, mais en urgence sanitaire. Le gouvernement en profite pour restreindre nos libertés individuelles et générales. Je ne crois pas que le confinement pour des raisons sanitaires devait être prolongé au-delà de la mi-avril. La #tuberculose a fait bien plus de victimes et personne n’a été confiné, la grippe espagnole a fait plus de victimes en proportion de la population et personne n’a été confiné, et dans une même famille certains en furent victimes d’autres non. La peste a été bien plus grave au Moyen Âge personne n’a été confiné.

Ce gouvernement ressemble à un bâton posé debout sur un sol dur, sans base stable, il vacille selon la portée des évènements et la direction des vents. La décision du confinement est moins une raison sanitaire en soi que la nécessité dans laquelle se trouve confronté tout le système hospitalier à cause de la suppression de lits, information donnée par le #Premier #Ministre #Edouard #Philippe lors de son discours du 19 avril dernier. L’occasion fait le larron. Il sert à améliorer la surveillance du peuple, le pistage des individus par le portable au nom d’une exigence sanitaire, la blague ! Et le peuple ne dit rien, pourvu qu’il retrouve vite fait son stade, sa vedette et son pain… Le #Français est devenu un veau, prophétie de De Gaulle et dont la litière est faite de lâcheté, de soumission servile…D’appétences à assouvir, jouir, jouir...

La déliquescence de l’État entraîne les forces de sécurité et de police à des comportements abusifs, donnant l’impression d’être hors contrôle surtout à Paris ; il conviendrait sans doute de révoquer le préfet de police.

Il se pourrait qu’au sortir de ce confinement abusif que certains aient le besoin instinctif de se venger des représentants de la sécurité qui, par leur comportement, ne font pas mystère d’un racisme tranquille, et comme cet officier de gendarmerie qui est allé contre les ordres d’un préfet et l’avis médical, malgré toutes les autorisations, empêchant un fils de revoir une dernière fois son père qui se mourrait d’un cancer du côté de l’île d’#Oléron, source : témoignage direct d’un des acteurs de ce mélodrame.

Les évènements actuels doivent être approchés dans la lumière des fins dernières, et à ce jour, selon des sources convergentes de lieux d’apparitions suivis par la hiérarchie et également celles de prophéties plus anciennes auxquelles viennent s’ajouter les actes pétriniens, nous confirmons qu’ils sont de nature apocalyptique, qu’ils sont les premiers éléments de purification. Prions, prions.

La Vierge Marie, en tant que Notre Dame de tous les Peuples, apparitions reconnues d’#Amsterdam, disait ceci à l’âme privilégiée : « Europe, prends garde ! Unissez-vous dans le Bien. Ce qui se livre n’est pas une simple lutte économique : il y va de la corruption de l’Esprit. C’est une lutte #politico-chrétienne. Que cela soit compris d’en-haut. C’est d’en-haut que doit venir l’exemple, y compris, hélas, des ecclésiastiques. Il faudra descendre jusqu’au moindre des miens. » (extrait du message du 16 décembre 1949). Nous entrons dans la montée en puissance de cette lutte qui est tout autant verticale, ascendante et horizontale. Nous, membres de l’Eglise qui est en France, nous ne devons plus, dès aujourd’hui, compter sur nos évêques sauf deux ou trois, et rares sont les prêtres sur qui pouvoir compter, car le danger dans notre relation avec le monde ecclésiastique, c’est de confondre la personne et sa mission prophétique. Nous ne devons plus nous laisser séduire, mais poser un regard de l’esprit, surnaturel. Nous, les fidèles des trois blancheurs, sommes seuls, nous n’avons plus que le Pape François et bientôt nous n’aurons que notre foi pour seul bagage. Je vous recommande la lecture du livre de #Vassula #Rydén, La Vraie Vie en Dieu, que vous trouverez aux Editions du #Parvis, beaucoup de grâces nous sont accordées par cette lecture quotidienne qui peut servir de lecture divine, lectio divina.

Si vous voulez nous aider, que vous estimez notre travail important, allez sur le site, vous trouverez les indications. Merci.

119 vues