AFFAIRES JUDICIAIRES EN QUESTION ?

de


YVES POIROT – MAIGRET



A travers les volutes de la pipe de Maigret, des petites cellules grises de Poirot et du haut de mon Ciel breton, je suis sans voix, médusé par deux affaires en cours pour lesquelles il semblerait qu’on ait fait appel à un génie du miroir, s’inspirant de l’excellent roman de ma sœur Agatha Christie : Jeux de Miroirs.

Les médias qui ne manquent pas d’experts en affaires judiciaires ni en médio­crité prolifique dont ils sont coutumiers, mais pour les drames de ces petites Mady (Portugal) et la Maëlys (Lelandais) ils font preuve de l’art accompli de prestidi­gitation.

Si vous le voulez bien, revenons au drame de Mady, tout a été dit et, avec force détails, après quoi, hormis les différentes cultures soulignées quant à la méthodologie des enquêtes selon qu’on est anglais, portugais et français, on n’en sait pas plus que l’importance d’un château de sable sur les côtes portugaises. Et pourtant :

1- Laisse-t-on des enfants sans surveillance quand bien même on allait les visiter toutes les demi-heures ?

2- Un milieu aisé ; pourquoi n’ont-ils pas embauché une aide, ne serait-ce qu’au pair ?

3- On peut en conclure qu’il y a eu mis en danger d’autrui, négligence.

4- Il y avait plusieurs enfants, pourquoi avoir enlevé la petite Mady et seulement elle ?

- Elle aurait dû crier ?

- Pourquoi les autres enfants n’ont pas donné l’alerte ?

- Ils étaient tous endormis ?

- Il s’agit d’une enfant blonde, gracieuse

- Est-on certain qu’elle fut couchée avec les autres enfants ?

- Les témoins sont-ils tous fiables ?

- A-t-on entrepris une enquête de moralité et relationnelle à leur sujet ?

- Parmi eux, se trouvait-il une relation relativement récente ?

- A-t-on tenu compte de la situation géographique du drame :

la mer, proximité avec l’Afrique du Nord.

- A-t-on enquêté sur le transite maritime de nuit et du petit matin ?

- Pourquoi aucune trace fraîche de sang ?

- Il n’a pas été signalé de désordre important comme souvent dans un cambriolage, pourquoi ?

5- Pourquoi toutes les enquêtes ont-elles été orientées sur deux suppositions : le vol ou le meurtre par les parents ?

6- Pourquoi ne pas être parti sur l’hypothèse que l’enlèvement été l’objet principal des supposés voleurs ?

- Car, si vraiment la petite Mady se serait réveillée en surprenant les cambrioleurs, elle eut crié, ils l’auraient tuée sur place et sans doute les autres enfants ?

- Aucune trace de lutte ?

- Leur a-t-on fait ingérer un somnifère ?

7- Est-il concevable que ces journalistes experts n’aient pas émis cette hypothèse ? Car les faits qu’ils ont présentés amènent de leur propre mouvement à se poser ces questions.

8- Hypothèse judicieuse pour un non expert du monde moderne, j’ai vécu au Moyen-âge :

- S’il s’agit d’un enlèvement prémédité

- Serait-il impossible que l’un des donneurs d’ordre se trouva parmi les relations présentes au restaurant et qu’il ait fait pression sur les autres en les menaçant de représailles ?

- Il existe des réseaux internationaux d’enlèvement d’enfants, comme l’illustre l’affaire du milliardaire israëlo-américain qui faisait venir plus de 500 orphelins des pays pauvres dans son île privée.

- Des réseaux de ce genre existent en Europe à partir du Kosovo pour des trafics humains et d’organes.

- Nous savons que bien des entreprises pornographiques ont leur siège en Israël et que certains de ces réseaux y ont leur siège de commandement. (sources judiciaires)

- Est-il possible que des membres des services d’enquêtes et judiciaires aient pu être partie prenante en faveur de ces réseaux ?

- Interpol a-t-il été saisi de l’affaire ?

Voyons l’affaire Lelandais : Maëlys.

1- Pourquoi Lelandais est-il passé à travers certaines enquêtes de disparition ?

2- On découvre qu’il s’en prend à des adultes, les invitant à des relations homosexuelles avant de les tuer ; Pourquoi a-t-il subitement changé de mode opératoire ?

3- Ce qui n’arrive jamais pour ce genre de criminel en série qui a un compte à régler avec l’autorité, ceux qui réussissent, qui ont une vie sociale assurée.

4- Pourquoi le plus prestigieux des avocats à la mode sur Paris aujourd’hui s’est-il spontanément proposé à le défendre ? Il ne peut s’agir un nouveau cas Patrick Henri, la peine capitale a disparu ?

5- Comment Lelandais a-t-il pu s’offrir un tel avocat ?

6- On remarque qu’il est de religion juive ; quel intérêt y a-t-il à défendre l’indéfendable ?

7- Lelandais a reconnu les faits ? Et, il aura perpète ! Sauf s’il meurt accidentellement ou de maladie rapide ou se suicide...

8- S’agit-il de le défendre ou de contrôler son témoignage ?

9- Ce pourrait-il qu’il y ait une grosse carotte derrière tout cela ?

10- A-t-on enquêté sur les invités de la noce puisque c’est au cours de celle-ci que la petite a été enlevée ?

11- Pourquoi les avocats des parents n’ont-ils pas soulevé cette probléma­tique : un réseau pédophile sacrificiel ?

12- Peut-on exclure un enlèvement sur commande ? Car il y a toujours la rupture du mode opératoire du tueur en série ?

Ces deux affaires ont d’étranges similitudes, mais n’allez pas croire que du haut du Ciel nous manquons de bienveillance… Il paraît que l’avertissement annoncé révélera le péché du monde alors ne désespérons pas de connaître la vérité.

Il ne faut pas voir le mal où il n’est pas présenté, allez braves journalistes continuez à ne pas faire preuve d’intégrité intellectuelle, vous pourriez réveiller les bonnes gens… Au ciel on ne mange pas de vessie farcie et on n’a pas besoin de lanterne.


94 vues