Lettre Ouverte : A l’intention de la rédaction de la chaîne CNEWS








Madame, Monsieur,


J’appréciais, jusqu’à hier, votre plateau de 10h30 pour la clarté de ses débats, ce « logos » d’Aristote qui recherche la vérité par des échanges sains entre des personnes d’opinion diverse.


A mon grand étonnement, j’ai été très déçu de la manière dont M. Morandini a animé ce débat qui, à l’évidence, s’avérera être une embuscade à l’encontre de madame le professeur Alexandra Henrion Caude. Il me sembla que M. Morandini était téléguidé, de libre consentement, à agir de la sorte, sans doute se devait-il garantir, consolider sa retraite…


Comment pourra-t-on croire que votre chaîne a le souci de conserver une libre pensée en respectant celle de ses invités ? Quelle déception que d’assister au harcèlement de M. Morandini envers cette Dame, en usant d’une technique qui le déshonore autant qu’elle porte atteinte à l’honorable métier de journaliste. Poser des questions dont il n’attend pas de réponse sérieuse alors qu’elle a toute légitimité sur le sujet.


Peut-on croire que votre rédaction soit encore animée de l’éthique journalistique, qui consiste à la recherche du vrai ? Cette attitude délibérée aura eu pour effet de révéler l’intention profonde de M. Morandini : décrédibiliser son invitée. Et ce faisant, donner une fausse légitimité à la pensée unique qu’il sert avec zèle ; ce que nous avons pu constater à maintes reprises surtout quand il s’agit de l’Eglise Catholique.


Comment peut-on croire que votre chaîne soit animée par la recherche du bien, quand les égards dus à cette Dame ne sont pas appliqués ? Fallait-il à ce point manquer de courtoisie ?


M. Morandini, se sent-il courageux de s’associer à l’invité masculin pour s'opposer à la seule Dame du plateau ?


M.Morandini se sent-il impartial quand il harcèle de questions son invitée dont il n’attend pas de réponse ?


M.Morandini n’a t-il pas honte d’avoir ainsi privé délibérément le public de votre chaîne d’informations importantes sur le vaccin?


Ce Monsieur se sera montré une fois de plus agent de l’état profond, du mondialisme antichrétien, n’exprimant aucun respect pour les téléspectateurs ni pour le peuple de France. Il a endossé le rôle de l’accusateur public et celui de l’agent mondialiste au service de décideurs occultes.

Serait-il possible qu’il ait perdu le sens du bien et du mal, de la vérité et du mensonge ?


Le courage, Madame, Monsieur, est d’oser écouter la réponse à la question posée, quitte a être surpris par la réponse, d’accepter et d’essayer de comprendre la différence de point de vue surtout quand elle argumentée.

Mais il est vrai qu’un mauvais pasteur aime entendre d’un seul bêlement de son troupeau.


Le panache français est l’apanage du gentilhomme…


Madame, Monsieur, membres de la rédaction de CNEWS, ne vous semble-t-il pas que la situation de la société française requière une attention particulière, et que l’apaisement des esprits passe par une exigence morale dont la première est de servir la vérité ?

Vous les journalistes, vous avez une responsabilité immense, qui consiste par la vérité maintenir le peuple dans l’espoir, dans cette émission, vous aurez été en dessous de ce qui est naturel d’attendre d’une chaîne comme la vôtre.


Bien à vous,


Pierre Aubrit Saint Pol, rédacteur du site : surleroc.fr


Perpignan le, 28/05/2021

92 vues0 commentaire