LETTRE A MON FRÈRE DANS LA FOI : Du Veau d'Or à la Bourse de Judas Iscariote


P. C. AUBRIT St POL


Mon Cher Jean-Louis,

Tu me demandes de te tenir au courant des évènements qui me semblent importants. Les grands évènements de ce monde sont insignifiants, que les médias manipulent pour que l’intérêt du peuple ne se porte pas sur la recherche de la vérité. Ces jours-ci, il s’est passé quelque chose qu’un petit nombre redoutait. Je doute que cet évènement ait retenu l’attention de beaucoup, et parmi ceux qui l’auront observé, seuls ceux qui ont une vie de vérité et de prière en auront mesuré la gravité du point de vue surnaturel.


Le sais-tu, le sais-tu ? Le gouvernement Macron a acheté le soutien de nos évêques, en introduisant le nouveau taux de défiscalisation de 66% à 75% pour les dons reçus par l’Église dans la prochaine loi de finances. C’était l’un des buts de la visite du chef de l’État à Lourdes : S’assurer le soutien de l’épiscopat pour la monté en puissance de la dictature sanitaire. Les évêques auront définitivement mis à l’encan leur consécration épiscopale, leur mission de pasteur. Ils nous avaient habitués à des compromissions bien peu honorables, mais là, c’est le grand écart ; ils n’ont pas loué un trottoir, mais un boulevard de prostitution. Tu me diras qu’il y a parmi eux quelques évêques biens, c’est possible, mais ils se taisent.

Cet évènement n’est pas anecdotique, il est dans la résonance des champs mémoriels interrelationnels ou champs morphogénétiques créés par les tragédies du veau d’or (Gn. XXXII1-8) et de la bourse de Judas Iscariote (Luc, XXII). Nos évêques sont devenus objectivement acteurs du mondialisme[1]. Nos pasteurs et beaucoup de leurs prêtres, depuis la loi sur la contraception, Loi Neuwirth, nous ont joué l’air de la parole mesurée, et n’ont retenu du football que le botter en touche, leur élégante indignation au sujet de la Loi Veil, avortement, m’ont renvoyé aux Dame au Chapeau Vert, mais le sommet de leur soumission restera ce qu’ils ne firent pas face à la Loi de Bioéthique, qui permet d’atteindre la Paternité Incréée de Dieu le Père dans la chambre de vie à l’instant de la fusion des deux ADN ce qui forme le premier génome et Lui permettre de créer l’âme. Certes, me diras-tu, ils se sont indignés sur tel ou tel autre aspect de la loi comme l’improbable évêque de Paris. Leur opposition sur des points précis qui génèrent des indignations affectives plus que raisonnées ne sont là que pour donner le change au Peuple de Dieu dont l’instrument principal et très dangereux est la Manif pour Tous.


Le point de comparaison historique proche de leur attitude est celui de la France occupée par les nazis et le régime de Vichy. Ils ont la préoccupation de l’imperium : Le respect de l’ordre établi. Ils auront le sort prophétisé par Isaïe à qui Dieu demanda de traverser Jérusalem le cul nu.


Depuis le début de cette crise sanitaire, artificiellement provoquée pour faire aboutir le mondialisme, ce nouvel ordre mondial, ils ne cessent de collaborer, incapables de préserver les fondements de notre liberté de conscience, de notre liberté de culte ; ils ont soumis le Corps du Christ à la dictature sanitaire[2] avec le zèle de Judas trahissant Jésus. Il ne faut plus rien attendre d’eux, mais s’accrocher à rechercher l’amitié de Jésus par Marie et Joseph. Il faut nous consacrer tous les jours aux trois Cœurs Sacrés Unis.

Ne remplissons plus la bourse de nos évêques, puisqu’ils l’ont ravaudée avec celle de la république ? Qu’ils apprennent la vraie pauvreté, peut-être finiront-ils par vivre des conseils évangéliques et des béatitudes comme l’avait recommandé un patriarche des Églises d’Orient en visite auprès de François Hollande.


L’Écriture doit s’accomplir. Le priant sait dans son cœur que nous sommes entrés dans les tribulations de la purification. Acceptons de souffrir pour le salut de tous, et que Dieu commence de séparer l’ivraie du bon grain. Ne regardons plus nos pasteurs, mais l’Évêque de Rome pendant qu’il en est encore temps ; lui et son successeur légitime maintiendront la Barque dans les eaux tempétueuses. Il ne faut plus rien attendre d’eux sauf si les quelques évêques fidèles finissent par se faire entendre. Habituons-nous à n’attendre de secours qu’en Jésus, Marie et Joseph. Nous sommes dans un exode intérieur, nous ne le supporterons que si nous acceptons cette purification et que nous entrons dans une réelle résistance spirituelle et intellectuelle. Nous devons accepter la pauvreté pratique de nos moyens y compris l’incapacité à agir pour ne plus être que de la Divine Volonté, être introduits dans l’Unité des trois Cœurs Sacrés :


« Ô Saint Joseph, Cœur Juste, obtiens-nous la grâce d’entrer dans le Cœur Immaculé et Transverbéré de Marie pour nous enfouir dans la Plaie du Cœur Glorieux de Jésus, pour la Gloire de Dieu le Père, dans le silence de la Croix Glorieuse. Amen. »


« Ô Père éternel accepte ma consécration aux trois Cœurs Unis, et permets que j’y amène mon époux (se), mes enfants et toute ma parenté. Qu’ils trouvent refuge en eux et qu’ils en saisissent l’échelle de leur salut. Amen. »


_______________________________________________________ [1] - Annoncé par M. Attali, 15 ans plus tôt. [2] - Macron a prononcé son discours du 12 juillet dernier, il est celui de la réduction à l’état laïc sous la révolution de 1789, ce qui constitue une résonance morphogénétique.

230 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

MONSEIGNEUR BALLOT EST UN BALLOT...

Une décision inacceptable, la ségrégation dans l’Église qui est en France ! https://www.riposte-catholique.fr/archives/161192?utm_source=newsletter-NLH-311&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter-NLH