LA LUMIÈRE DE BETHLÉEM N°0


LA LUMIÈRE DE BETHLÉEM N°0

C’est sous le ciel de Bethléem et par obéissance à l’Immaculée Conception que je reviens vers vous. Mariela demande de continuer de témoigner et d’enseigner la vérité. J’ai voulu exprimer ma solidarité avec vous dans ce nouveau confinement qui est notre exode intérieur.

Pourquoi la lumière de la Nativité ? Elle est celle des Fins Dernières, la promesse d’une nouvelle terre et de nouveaux cieux.

Le Covid-19, nous savons qu’il a été créé par l’homme, et que sont impliqués dans sa fabrication des Français entre autres. Des Etats, des hommes politiques et autres acteurs décisionnaires sont aux ordres de la bête de la mer pour établir le mondialisme. Il leur fallait une pandémie, comme nous en avait averti Jacques Attali pour ancrer et rendre inévitable un gouvernement mondial.

Cette pandémie est la première étape active et irréversible de la période dite : des châtiments, de la purification ; châtiments pour ceux qui s’enfonceront dans le refus de Dieu, et purifications pour les fidèles et tous les hommes justes, respectueux de la Loi Naturelle et des Lois de Création. Dieu se sert de tous les Nabuchodonosors pour faire triompher son amour. C’est pourquoi, à l’exemple de saint Jean-Paul II, le Pape François a jeté au plus loin le filet de Pierre, et il y eut le synode sur l’Amazonie, il termina les synodes continentaux au nombre de cinq. Les peuples de tous les continents auront été invités à entrer dans le Salut.

Les évènements annoncés voici plus de cent ans voire de plus de quatre siècles se réalisent avec une précision d’horloger, surtout celles prophétisées par M.J. Jahenny et de quelques autres âmes privilégiées plus récentes. Sans doute après les fêtes, faudra-t-il s’attendre à un durcissement des règles de confinement ; l’État posera des actes contre les personnes, les familles de nature fascisante, proche de celles des pires dictatures que nous aurons connues depuis 1917. Nous en voyons les prémices au Canada, en Australie et Nouvelle-Zélande. Pour le moment, il me semble que nous sommes quelque peu macqués.

Ce second confinement est comme le premier, un exode intérieur, que nous catholiques devons vivre dans l’unité des trois Cœurs Sacrés, et dans un esprit de confiance absolue et inébranlable dans la Sainte Providence. Nous devons nous disposer à réaliser en nous une communion entre frère et sœurs surnaturelle, elle est indissoluble.

Le Second Concile du Vatican nous a fait entrer dans la journée de la Sainte Cène jusqu’à saint Jean-Paul II ; le Pape Benoît XVI, par sa renonciation, nous a fait entrer dans le Vendredi Saint, le Pape François, lors de sa bénédiction Urbi et Orbi du 23 mars dernier, il nous a ouvert le tombeau, et nous y entrons par cet exode intérieur ; mais bien plus que cela, en condamnant la pratique de la peine de mort, et l’ayant réitéré trois fois engageant ainsi l’infaillibilité de l’Église, il a libéré Barabbas, et a pris sa place. La fruition de la Passion du Christ va éclore, puisqu’il permet au Christ-Roi de l’Univers d’être, en cet état de royauté, crucifié sur sa Croix surnaturellement, et il en sera de même pour tous les pouvoirs légaux, les autres seront détruits. Ces liens étant à présent déliés, les hordes issues du Meshommes déferleront sur l’Église, et la mort des deux témoins, François et Benoît, permettra au Grand Monarque d’obliger l’antéchrist à se manifester, car plus rien ne le retiendra, alors qu’il est aux manœuvres depuis une trentaine d’années dans la clandestinité. L’anti-pape montera sur le trône de Pierre, il précédera de peu l’antéchrist à qui il remettra l’Église apostat, c’est-à-dire institu­tionnelle, car il ne sera pas dépositaire des clefs de Pierre.

Tous les actes posés par le Pape François sont à comprendre à la lumière de l’eschatologie, les Fins Dernières. Si vous vous éloignez du Pape, vous prenez inexorablement la voie de l’antéchrist, vous aurez beaucoup de mal à résister à ses séductions et à sa dictature. Mais ce sera votre choix.

En ne condamnant pas les pécheurs quels qu’ils soient sans pour autant approuver le péché et en rappelant aux Etats que leur rôle n’est pas de proposer un salut laïc, le Pape François remet dans les mains du Christ le jugement terrestre, l’Eglise n’ayant plus d’autre mission que de proposer le salut. La leçon à tirer de cette disposition qui est l’un des fruits de la renonciation de Benoît XVI, c’est qu’il nous faut d’urgence ne plus condamner ni juger, mais nous taire et prier dans un état permanent d’offrande pascale, être un agneau à l’exemple du seul Agneau. Entrer dans le tombeau, c’est entrer dans le silence sacral du Verbe fait homme dès sa sortie du Cénacle pour Gethsémani. Nous sommes dans le Vendredi.

Le martyr de notre frère et de nos sœurs niçoises est la confirmation actuée de la passion du peuple de Dieu, quelles que soient les causes de ce drame, qui est un acte de guerre par haine de notre foi et par haine de l’Occident chrétien, n’atténuent pas la signification surnaturelle de cet évènement, et nous sommes, devant cet effroi, muets comme l’Agneau sur la Croix. Réclamer plus de sécurité oui, peut-être, mais c’est surtout renoncer à beaucoup de nos libertés ce qui donne un prétexte à l’état profond pour mieux imposer le mondialisme, un pouvoir inversé, totalement inversé, en vue d’une dictature imposée par les puissances infernales grâce à la collaboration de ses affidés sur la terre des hommes. La démarche de demander la liberté de culte avec une procédure judiciaire, excusez ici mon propos, c’est une ânerie qui illustre l’inintelligence prophétique de la charge épiscopale et de la mission de l’Église, on ne demande pas la liberté, on l’impose au risque d’être arrêté, souvenons-nous de Pierre devant le Sanhédrin. Nous n’avons plus à obéir aux hommes.

Nous catholiques de France, du royaume Franc, plus qu’aucun autre peuple, sommes acteurs majeurs de cette fin de temps, et nous n’avons d’autres lumières que celles des trois blancheurs, le Magnificat et le testament de Saint Rémi. Certains d’entre vous ne peuvent le comprendre aujourd’hui, mais vous le comprendrez à la lumière de l’Avertissement, l’illumination des consciences.

Chers Amis,

Notre association, Alliance Chrétienne publie un bulletin sur support papier, vous y trouverez plusieurs sujets dont un dossier sur le Roi, le titre est : Le Roi en la mémoire de son peuple. Je vous invite à nous le retenir son coup est estimé à 20€ frais de port inclus pour la métropole, et si Dieu le permet nous en publierons un autre. Vous trouverez toutes les indications sur la page d’accueil de notre site en jaune ou à la fin du texte de cette vidéo.

L’objet de ce bulletin est de vous faire entrer dans l’intelligence des temps actuels et de vous aider à reprendre en mains le temps et l’espace de votre vie intellectuelle autonome par rapport aux médias. Ne nous laissons plus dicter leur façon de penser, soyons des Francs debout devant l’adversaire et à genoux en présence de Dieu.

Défendons et reconquérons notre autonomie pour laisser à Dieu le soin de nous faire croître dans sa liberté. Soyons des vrais fils de l’Église et des vrais fils et filles du royaume de France.

Retenez votre bulletin soit à l’adresse courriel : surleroc66@gmail.com, vous pouvez régler par virement bancaire :

CRÉDIT AGRICOLE SUD MÉDITERRANÉE

IBAN : FR76 1710 6000 2105 8567 9500 181

Vous pouvez nous l’adresser en joignant votre chèque à l’ordre de Alliance Chrétienne ( votre don est défiscalisé) à l’adresse suivante :

Association Alliance Chrétienne

Pierre Aubrit

18, Avenue Louis Torcatis

66000 Perpignan

98 vues