LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 167 VÉRITÉ - RESPONSABILITÉ - CULPABILITÉ



VÉRITÉ – RESPONSABILITÉ – CULPABILITÉ

Un régime dictatorial tait la vérité et ment au prétexte que le parti a toujours raison, cela lui est d’autant plus facile pour le gouvernement chinois qu’il joue sur la fibre patriotique si encrée dans la culture chinoise et que la présence policière y est totale et sans état d’âme. Leur praxie de gouvernement a sans doute quelques vertus, mais n’a aucune intelligence quant au respect de la personne et des peuples. Il méprise ce qui n’est pas chinois, au moins dans l’affaire que nous abordons, le reste du monde n’a pas à craindre de se couvrir de honte ni de se rendre coupable de crime contre l’humanité.

Si la présence de la Chine Populaire au Conseil de Sécurité de l’ONU se comprend dans une optique chrétienne comme le suggérait en son temps le Pape saint Jean-Paul II, le Général De Gaulle, qui a voulu que la Chine entrât au Conseil de Sécurité, a peut-être manqué de son bon sens politique, puisque ce régime ne semble pas vouloir remplir les conditions de base du siège qu’il occupe, en a-t-il encore la légitimité. Il eut été plus opportun de proposer le siège à la principauté d’Andorre, les ânes en auraient été honorés.

Le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de physiologie ou médecine en 2008 pour la découverte du virus VIH, révèle que le coronavirus ou covid-19 est un montage à partir d’un virus propre à la chauve-souris dans lequel a été introduites des séquences du VIH, du paludisme et d’autres virus dont peut-être le staphylocoque doré. Il poursuit avec bienveillance en disant qu’il s’agirait d’un accident dans le protocole de précautions imposé pour ce genre de recherche.

-1 On peut douter qu’il puisse s’agir d’une erreur de manipulation dans la chaîne de sécurité, le laboratoire est de types T4 d’une sûreté maximale. La possibilité d’un tel accident est de 1 pour mille. Il ne serait pas à propos d’écarter d’emblée une démarche volontaire, un acte terroriste, il ne faut pas oublier qu’au moment où la pandémie éclate la Chine et les USA sont en pleine guerre économique

-2 Nous savons depuis quelques jours que la Chine a caché la date de départ de la pandémie qui aurait débuté fin en novembre 2019. Il n’est pas impossible que le silence sur cette date soit dû à une décision délibérée tout autant qu’à la lourdeur de l’administration et la nécessité pour les respon­sables de se couvrir au vu de la cruauté de ce régime.

Quant au nombre de victimes, selon les informations en provenance de USA, il se monterait à 25.000.000, puisque c’est le nombre des désabonnements téléphoniques observé en Chine pour la période de la pandémique dans ce pays.

- 3 De sources religieuses il est fait état de malades ayant été fusillés dans les rues faute de pouvoir les soigner, ce qui pourrait expliquer les explosions racistes envers les Africains à qui on voulait leur refuser les soins.

Les critiques contre le professeur Montagnier venant de certains prix Nobel sans doute invités à parler fort pour rendre service à leurs frères maçons sont à prendre avec des pincettes très longues. La mise à nu d’une vérité scientifique de cette nature soulignée par les propos du professeur au sujet des lois de création, des lois avec lesquelles il ne faut pas jouer, font craindre à nos décideurs une prise de conscience sur les manipulations génétiques comme nos interventions sur le génome humain, le clonage reproductif humain ainsi que les chimères.

Ce n’est pas l’aspect moral qui est en cause, il y a longtemps que nos responsables n’ont plus de conscience. Non, mais les enjeux financiers sont considérables. Si les peuples prenaient la mesure des transgressions majeures et de leurs conséquences sur les Français et de par le monde et leur rôle quant à l’effondrement de la Création alors peut-être comprendront-ils à quel point ils ont été joués ? Et que nous sommes aux portes de l’Apocalypse.

Le professeur Luc Montagnier est aussi critiqué pour ses prises de positions face aux vaccins, car sans doute a-t-il connaissance que certains d’entre eux font l’objet de manipulations génétiques, comme pour le covid-19, dont les effets secondaires ne peuvent à ce jour ni être connues ni n’avoir de remèdes. Il y a un autre enjeux pour ces vaccins, la possibilité de leur introduire des nano-cellules qui infléchiraient notre volonté, notre conscience. Ici ce n’est pas un débat de science-fiction, puisque en 2018 des sénateurs en ont débattu, il s’agit bien d’une réalité scientifique. Ces avancées génétiques et bio-génétiques sont annoncées dans des révélations et se trouvent dans l’Apocalypse, il s’agit de la marque de la bête de la mer.

Les informations scientifiques et la mise en relief des responsabilités chinoises face au reste du monde ne doivent pas nous divertir des vérités exposées par Média-parte sur les incuries de ce gouvernement à faire face à cette pandémie, et ce depuis le début, et sans doute sur la corruption, ce qui expliquerait pourquoi il y a eu tant de retard dans la distribution des masques et autres nécessités d’état d’urgence sanitaire.

Ce gouvernement ressemble à un bâton posé debout sur le sol, sans base stable, il vacille selon la portée des évènements et la direction des vents toujours contraires.

On ne peut non plus passer sous silence les comportements singulièrement abusifs de certains représentants de police et de gendarmerie, il serait urgent de révoquer le préfet de Paris et de rappeler la nécessité pour les forces de l’ordre de respecter tous les Français quelle que soit leur origine ethnique et couleur de peau.

On ne peut toutefois ignorer que la déliquescence de l’État soit à l’origine de ces comportements. Il se pourrait qu’au sortir de cette pandémie, dont le confinement ne pourra plus être trop prolongé, des réactions de vengeance soit perpétrées contre ceux qui auront abusé de leur pouvoir, comme cet officier de gendarmerie qui est allé contre les ordres d’un préfet et l’avis médical, malgré toutes les autorisations, et a empêché un fils de revoir une dernière fois son père qui se mourrait d’un cancer du côté de l’île d’Oléron.

Nous avons appris que Bill Gates est intervenu au sujet d’un éventuel vaccin, et qu’il a proposé d’empêcher ceux qui refuseraient de se faire vacciner de sortir du confinement. Cet homme n’a aucune légitimité à tenir de tels propos, et sa fortune lui fait obligation de faire profil bas ; certes à n’en pas douter il fait partie des pouvoirs profonds, obscurs, et bien qu’il y reste et qu’il se taise.

Il y a peu de possibilité de trouver un vaccin, le coronavirus-19 mute plus de 40 fois, il n’a donc aucune stabilité ce qui rend toute recherche d’un vaccin veine comme pour le VIH. d’autre part, il faut des années de recherches et d’applications avant de vacciner, on a vu ce qu’il en est résulté du vaccin contre l’hépatite B, par ailleurs plutôt qu’un vaccin, qui rapporterait financièrement beaucoup, il vaudrait mieux se porter sur un sérum. Rappelons-nous, nous avons tous eu un vaccin contre le tétanos, et pourtant dès que nous sommes blessés, on nous fait une injection de sérum antitétanique ; le vaccin antituberculeux a provoqué chez beaucoup des primo-infections, et aujourd’hui nous savons que ce vaccin n’a jamais marché vraiment, et que les pandémies de tuberculose sont surtout liées aux conditions sanitaires, au niveau de vie et surtout au VIH.

En l’état des connaissances biogénétiques, il est prudent de se garder de toute vaccination et on ne peut imposer celle-ci à ceux qui s’y refusent. M Bill Gates taisez-vous.

Chers amis, que penser de tout ceci ? Eh bien ! Au risque de me répéter, nous ne pouvons que constater la proximité des évènements de purification, si proches que des décisions, des actes sont posés qui les rendent inexorables ; la collaboration de l’homme de péché est ici stupéfiante tant il semble vouloir lui-même orchestrer sa propre condamnation.

Je vous le redis, mettons sur pieds de nouvelles solidarités sur la base d’une authentique fraternité qui dépasse les religions et les cultures. Que tous les hommes et femmes attachés au respect de la loi naturelle, à la bonté, à la justice et à l’amitié se regroupent, et sans provoquer de troubles sociaux, affrontons ensemble les épreuves et persévérons dans le bien, dans l’amour du prochain.

Soyez bénis.

102 vues3 commentaires